LIBRE RETOUR SUR FERIÉ : TOUS EN GREVE ! le 14 et le 18 avril 2017, reconductible

Image
GREVE LE 14 AVRIL 2017
 
CONTRE LA REMISE EN QUESTION D'UN LIBRE ACCORD " GAGNANT - GAGNANT "
 
 
Les réorganisations de travail ont toujours été un sujet récurrent de l'administration, cherchant toujours plus à vouloir optimiser le travail sur le terrain. 
 
Les personnels ont toujours su s'adapter au fil du temps aux réorganisations successives dans la mesure où le "sacrifice" n'était pas à sens unique.
 
Dans le courant des années 80-90, un accord sur les cycles de travail en roulement a été conclu entre l'administration et les Organisations syndicales pour les agents de la DPE. 
 
Ces nouveaux cycles de travail ont crée de profonds changements dans le quotidien des agents, car les obligeant à travailler certains week-end par roulement et créant ainsi pour beaucoup d'entre eux un préjudice personnel et familial.
 
Ce nouveau dispositif fut mis en place tant bien que mal et dans la mesure où l'administration s'était engagée lors des négociations de laisser le choix aux agents de pouvoir travailler en taux horaire majoré lorsque leur jour de travail de roulement tombait sur un jour férié.
 
L'administration y voyait là une réorganisation de travail acceptée ; les agents eux, une compensation pécuniaire non négligeable.
 
Au fil du temps, cette réorganisation a prouvé son utilité les jours fériés, car synonymes d'évènements festifs sur Paris. La présence d'agents sur le terrain permettait de nettoyer efficacement les rues, très rapidement chargées en salissures du fait de rassemblements en tous genres liés à ces évènementiels.
 
L'exécutif municipal remet aujourd'hui en question ces accords passés dans le cadre du plan de renforcement de la DPE en supprimant le libre choix du retour sur férié aux agents en roulement. Selon eux, le nombre d'agents présents se fera désormais en fonction des besoins réels du service les jours fériés en question.
 
Cela voudrait il donc dire que trop d'agents sont présents les jours fériés vis à vis du travail à effectuer ?
 
Avec un espace urbain à traiter qui s'est considérablement agrandi dans la capitale depuis ces 20 dernières années, des embauches et des effectifs proportionnellement insuffisants, un accroissement évident des souillures et salissures dues aux évènements commémoratifs et festifs les jours fériés,
 
Comment peut on croire à cela ?
 
Comment peut on croire à plus d'efficacité avec moins d'agents sur le terrain ces jours où les besoins sont grands ?
 
 
La fin de cette compensation acquise du choix sur le libre retour sur férié vis à vis de la contrainte de travail que le roulement occasionne, qui elle perdure, est inacceptable par les personnels ! 
 
Cette nouvelle mesure génèrera un manque à gagner pour eux mais aussi un manque d'efficacité sur le nettoyage des rues de la capitale les jours fériés et qui se répercutera inexorablement les lendemains.
 
La revendication sur le libre retour sur férié touche non seulement les agents en roulement mais aussi indirectement ceux en repos fixe puisqu'il serait éventuellement question par l'administration qu'une priorité soit accordée aux agents mis en férié d'office sur des retours sur repos en guise de compensation.
(point évoqué par le STPP lors du Comité de concertation du 30 janvier 2017).
 
A l'issue des réunions qui se sont tenues dans les garages du 4 au 12 avril 2017, votre syndicat CGT TAMDPE vous a entendu et a répondu à une demande forte de votre part : celle de réunir le plus large possible au niveau des garages et se mobiliser bien au delà de l'étiquette syndicale.
 
Les Organisations Syndicales UNSA et FO ont rejoint vos prises de positions et nous avons décidé de les partager avec eux, conformément à vos demandes.
 
La CGT TAM DPE à déposé plusieurs préavis de grève pour l'ensemble des Conducteurs et des Adjoints techniques de la SMM/DPE et du ST/TAM (champs syndical oblige !) à compter du vendredi 14 avril à 00 heure, pouvant aller de 55 mn à 24 heures, mardi 18 avril à 00 heure, pouvant aller de 55 mn à 24 heures, reconductible et indéterminé.
 
Les Organisations Syndicales UNSA et FO ont déposé plusieurs préavis de grève qui s'associent aux nôtres.
 
La grande majorité des Conducteurs en roulement des garages SMM/DPE de Ivry B., Ivry V. Hugo, Clichy, Aubervilliers, Issy les Moulineaux et Romainville toutes plages horaire confondues, se sont prononcés pour se positionner en "travail" le lundi 17 avril 2017, (si ce jour correspond à leur activité, conformément au tableau de roulement qui leur a été remis en début d'année) et feront valoir ce droit DE MANIERE SOLIDAIRE ET UNANIME, équipe par équipe, garage par garage, et, le cas échéant, y renoncer DE MANIERE TOUT AUSSI SOLIDAIRE ET UNANIME dans le cas où certains de leurs collègues de roulement se trouveraient férié d'office.
 
Le Syndicat CGT TAM DPE appelle l'ensemble des personnels en roulement devant travailler le 17 avril 2017 à les rejoindre dans cette décision collective et à faire front commun. 
 
Et ce n'est que le début...
 
 
OUI ! REAGISSONS FERME COMME IL SE DOIT 
 
ET EN MASSE POUR LA NON REMISE EN QUESTION DE CES ACCORDS !
 
 
 

Mis en ligne le 12 avril 2017  |  Dernière mise a jour 12 avril 2017