DROIT A L'INFO DES PERSONNELS REMIS EN QUESTION

Image

COMMUNIQUÉ AUX CDA ET ADJOINTS TECHNIQUES DE LA SMM/DPE DROIT A L'INFORMATION DES PERSONNELS


EXERCICE DU DROIT SYNDICAL

 

Une note interne du 22/12/2017, signée de Monsieur Olivier FRAISSEIX, nouvellement arrivé comme Directeur à la DPE, nous donne un aperçu de sa vision du dialogue social au sein de notre Direction, en contradiction totale avec la législation, et méprisant les interlocuteurs mandatés que sont les Organisations Syndicales, (il n'a fait part préalablement de cette mesure à personne).

Posons nous la question ! Monsieur le Directeur entendrait il réguler, moduler, gérer le droit à l'information des personnels en voulant imposer un délai de prévenance de 3 jours aux agents pour qu'ils puissent prétendre à leur heure d'information syndicale mensuelle préalablement accordée par la SMM/DPE à votre syndicat CGT TAM DPE ?

Rien de moins !!

A quand l'autorisation sous condition de délai pour se syndiquer, pour militer ?

 

Votre syndicat CGT TAMDPE ne peut accepter cela, (c'est évident !) et a immédiatement réagi en exigeant le retrait immédiat de cette disposition illégale dans un courrier qui lui a été adressé, n'excluant pas le cas échéant d'user d'autres moyens légaux et juridique pour y parvenir et faire valoir vos droits.

Nous vous tiendrons au courant des suites à donner.
 

Lien sur fichier en PDF: 
 

Mis en ligne le 11 janvier 2018  |  Dernière mise a jour 11 janvier 2018