GREVE LE 9 OCTOBRE : TOUS DANS L'ACTION SANS EXCEPTION !

Image

MARDI 9 OCTOBRE 2018

GRÈVE NATIONALE

PUBLIC-PRIVÉ – ÉTUDIANTS ET TOUS LES RETRAITÉ-ES ET LYCEENS !
CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL


Pour les Organisations Syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens, la CGT, votre syndicat CGT TAM DPE, FO, Solidaires, UNEF et UNL, un constat s’impose et se renforce : celui d’une politique idéologique visant à la destruction de notre modèle social, favorisant notamment l’explosion des inégalités et la casse des droits collectifs.

Cette politique, ainsi que les mesures encore récemment annoncées par le gouvernement, relèvent d’une logique d’individualisation mettant à mal la solidarité et la justice sociale, valeurs essentielles de la cohésion sociale, et fragilisant une fois de plus les plus faibles, les précaires et les plus démunis.

TOUS EN GREVE ET DANS LA RUE :


• Contre la suppression de 70 000 postes encouragés par un plan de départs volontaires à la territoriale,


• Contre le recours accru aux non titulaires, aux agents précaires,


• Contre la politique du salaire au mérite,


• Pour une défense de tous les services publics, des postes, des carrières des agents et de leurs statuts,


• Contre l'abandon de missions au secteur privé et marchand,


• Pour le retour des financements d’état, nécessaires au bon fonctionnement des services utiles aux populations,


• Pour la suppression du jour de carence à Paris,


• Pour le maintien du statut spécifique Parisien et des corps particuliers de la Ville de Paris (ex : Conducteurs, éboueurs...),


• Pour des ratios promus/promouvables à 100 % et la suppression du RIFSEEP. (primes au mérite),


• Pour le rétablissement des jours de congés supprimés, le respect de l’accord ARTT et des cycles de travail.


Nous exigeons une augmentation sensible des subventions AGOSPAP et ASPP (restaurants administratifs) et des moyens financiers pour |'action sociale des personnels à hauteur de 3 % de la masse salariale permettant aux agents de véritables prestations sociales.

Pour nos retraites :

• L’abandon des réformes visant à reculer mécaniquement l’âge de la retraite, à diminuer les montants de pensions par des méthodes dégressives, de bonus/malus. (fin du calcul sur les 6 derniers mois),


• Contre la suppression des régimes spéciaux.


• Pour le maintien de la CNRACL et la pérennisation de notre système par répartition


• Pour |'amélioration et la reconnaissance de la catégorie active et de la pénibilité.

Les organisations signataires appellent le gouvernement à entendre les attentes sociales multiples qui s’expriment dans le public et le privé, par les actifs, les jeunes, les demandeurs d’emploi et les retraités-es, et qu’il ne soit plus uniquement guidé par l’obsessionnelle diminution de la dépense publique. Au moment où est annoncée une fois encore l’explosion des dividendes en France et dans le monde, il est temps de mener une politique de partage des richesses pour augmenter les salaires, les pensions et les minima sociaux.


Face à cette situation et à des décisions régressives qui s’opposent aux demandes légitimes des travailleurs et de la jeunesse, l’heure est à la défense des fondements de notre modèle social et à la conquête de nouveaux droits.

 

C’EST POURQUOI, LES ORGANISATIONS SIGNATAIRES DECIDENT DE FAIRE

DU 9 OCTOBRE PROCHAIN UNE PREMIERE JOURNEE DE MOBILISATION

ET DE GREVE INTERPROFESSIONNELLE, ETUDIANTE ET LYCEENNE.


LES ORGANISATIONS SIGNATAIRES INVITENT LES AUTRES ORGANISATIONS SYNDICALES ET DE JEUNESSE A S’Y ASSOCIER LARGEMENT ET A S’INSCRIRE DANS UN PROCESSUS DE MOBILISATION.

 

LES ATTAQUES SONT GENERALES


AVEC VOTRE SYNDICAT CGT TAM DPE, LA REPONSE DOIT L'ETRE TOUTE AUTANT

Image

 

Image

 

Mis en ligne le 24 septembre 2018  |  Dernière mise a jour 24 septembre 2018