COMMUNIQUÉ : BILAN DE LA JOURNÉE D'ACTION DU 9 MAI 2019 : OPÉRATION ANICET

Image
Fermement opposé au projet de réforme de "modernisation" de la Fonction Publique, votre syndicat CGT TAM DPE a mené le 9 mai 2019 à partir de 5h 30 du matin des actions de mobilisation et coordonnées sur plusieurs garages de la SMM avec le Syndicat FO.
 
Dans le même temps, d'autres militants CGT TAM DPE engageaient des actions identiques sur les deux principaux garages du Service des TAM.
 
S'en sont suivis deux rassemblements, un à l'Hôtel de Ville à 12 h avec l'ensemble des Organisations Syndicales Ville de Paris, puis à 14 h, place Denfert-Rochereau avec toutes les Organisations Syndicales représentatives des 3 versants de la Fonction Publique.
 
Sur l'ensemble de la SMM, les personnels Conducteurs et Adjoints techniques ont été nombreux à répondre à cette action en affichant 54,8 % de grévistes.
 
Du côté des Conducteurs et Adjoints techniques du Service des TAM, l'appel à la grève n'est pas non plus passé inaperçu, puisque nous avons observé un taux de 21,6 % de grévistes. (A titre d'exemple sur le garage de Pouchet, 33,3 % d'agents en grève et le garage Edison fermé).
 
Une belle mobilisation, que nous saluons. Nous insistons sur l'importance de l'enjeu et vous appelons à en débattre avec vos collègues et à mobiliser le plus grand nombre.
 
UN GRAND BRAVO A TOUTES ET A TOUS !
 
Vous avez affiché votre détermination face à ce projet de réforme destructeur pour le Service Public, pour notre Statut et nos emplois de fonctionnaires auxquels nous sommes attachés.
 
Cette journée du 9 mai 2019 a également affiché une forte mobilisation sur le plan national avec plus de 150 manifestations et rassemblements sur l’ensemble du territoire, et la participation de plus de 250 000 manifestant (e) s dont plus de 30 000 à Paris et avec des taux de grévistes significatifs dans de nombreux secteurs.
 
Le message adressé au gouvernement est clair !
 
CE PROJET DE RÉFORME, ON N’EN VEUT PAS !
 
Nul doute qu’il ait entendu notre mécontentement général. Il doit désormais ouvrir de vraies discussions sur la question.
 
Notre contestation ne s’arrêtera pas là. D'autres actions sont d'ores et déjà prévu si le gouvernement ne fait pas machine arrière. Nous allons bientôt revenir vers vous afin de décider ensemble des suites.
 
ENSEMBLE, FAISONS VALOIR NOS DROITS. DEFENDONS NOTRE GAGNE PAIN !
 
Votre syndicat CGT TAMDPE sera toujours à vos côtés pour défendre nos Statuts et nos droits individuels.
 
A bientôt.
 
 
Lien sur fichier en PDF: 
 

Mis en ligne le 13 mai 2019  |  Dernière mise a jour 13 mai 2019