CHARIVARI Continue, ACTE 3

Dans le cadre du projet du Gouvernement Macron sur la réforme des retraites, de sa politique de destruction du Service Public et de manière plus générale, de tous nos conquis si chèrement obtenus depuis le lendemain de la guerre, votre Syndicat mène depuis le 5 décembre 2019, une série d'actions grévistes sur les garages DPE et du ST TAM de la DILT.

Le jeudi 09 janvier 2020 dès 5h30 du matin, vos militants ont mené une nouvelle opération sur les garages DPE d’Aubervilliers, de Clichy, de Pouchet aux TAM, puis sont ensuite allés rejoindre des camarades de la CGT en action interprofessionnelle ainsi que ceux de la filière traitement des déchets, nettoiement, eau, égout et assainissement sur le garage DPE de Romainville pour y tenir une assemblée générale avec les Conducteurs et les Adjoints techniques.

Avec un taux de grévistes significatif et plus particulièrement sur Aubervilliers ce matin-là (plus de 63%) et Romainville (plus de 78%), une prise de conscience grandissante s’installe dans un conflit de grande ampleur et qui dure depuis 36 jours.

Nos actions combinées CGT s'inscrivent une fois de plus dans la continuité de notre lutte, face à cette réforme des retraites qui vise à tirer tout le monde vers le bas, (départ à la retraite à 64 ans au lieu de 57 ans actuellement pour les métiers pénibles ?, abandon du calcul de la pension des retraites sur les 6 derniers mois et sans garantie car basé sur de la capitalisation variant en fonction de la conjoncture ; une valeur du point convertie en Euros selon le principe des cotations Boursières…).

La détermination et la solidarité des travailleur(e)s et des citoyen(ne)s dans notre pays s’installent durablement. Nombreux sont celles et ceux qui rejoignent un mouvement solidement ancré dans les esprits depuis le 5 décembre 2019.

Nombreux sont celles et ceux qui rejettent en bloc cette politique de destruction de notre modèle social au profit du capital et du patronat ;

de celles et ceux dans les garages qui persistent et signent dans leurs revendications, maintes fois portées auprès de la Maire de Paris, de la Direction de la DPE et de la DILT qui continuent à faire la sourde oreille.

La lutte ne peut que continuer ; les actions aussi ! Encore plus grandissantes, plus coordonnées jusqu’à obtenir satisfaction.

ENSEMBLE, ON NE LACHE RIEN !!

VOTRE SYNDICAT CGT TAM DPE APPELLE PLUS QUE JAMAIS L’ENSEMBLE DES AGENTS

DE LA DPE ET DES TAM A SE JOINDRE A LA LUTTE !

 

 

Mis en ligne le 11 janvier 2020  |  Dernière mise a jour 11 janvier 2020